Xénophobe

Xénophobe, je ne le suis pas, mais pour l’instant, je trouve que la France est un super terrain de jeu pour un motard comme moi, et je n’ai pas encore fini de rouler dans ce pays. Cela dit, ça me titille aussi d’aller trainer mes guêtres du côté de l’Irlande et de l’Écosse !

Pour vous donner une idée, voilà le chemin que j’ai suivi — en partant de Sospel au sud et en remontant vers Thonon-les-Bains au nord — pour la seule partie alpine et qui représente environ 875 kilomètres :

Trace Grandes Alpes 2015 entre Sospel et Thonon-les-Bains

Eh bien à part deux parties, la première entre Gap et Albertville où j’ai eu très voire trop chaud à rouler dans la vallée pour cause de cols de la Madeleine et Galibier encore fermés, plus un tunnel éffondré qui m’a forcé à faire un grand détour, puis une seconde en redescendant du col de la Colombière où j’ai passé mon certificat de glissage plus ou moins contrôlé sur du gravillon copieusement et largement répandu par les services de la voirie, je me suis régalé !

La prochaine édition dans ce coin là sera probablement plutôt début septembre, histoire de rouler sur des routes nettoyées des gravillons par le passage des véhicules tout l’été et d’avoir tous les cols ouverts, surtout l’Iseran (plus haut col des Alpes) où j’aimerais bien aller jeter un œil et faire une photo ou deux.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown syntax.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12340

Haut de page