Distributions

Histoire de recycler un vieux PC portable qui ne sert plus à rien, j’ai commencé hier et terminé ce matin d’installer quelques distributions Linux dessus. Pas mal de temps à essayer de faire booter cette machine sur une clé USB, ce qu’elle refusera de faire quels que soient mes efforts, j’ai fini par graver des DVD — ça ne m’était pas arrivé depuis des années — et j’ai lancé les installations.

D’abord Kali 2.0, une distribution orientée pentesting, qui permet de tester un peu son réseau, ses serveurs, … Pratique car tous les logiciels idoines sont installés d’office et (quasi) prêts à tourner[1] ; par contre côté présentation c’est pas au niveau d’un Ubuntu[2].

Ensuite Elementary-OS, une distribution qu’utilise en ce moment l’ami Domahom sur ses bécanes, basée sur Ubuntu. C’est une distribution plutôt légère, beaucoup plus jolie à regarder que Kali, mais qui présente encore quelques défauts[3].

Et enfin Ubuntu 15.10, histoire de comparer avec la précédente. Pas de souci de souris, ni de rien d’autre d’ailleurs, et j’ai fini par redimensionner les trois partitions[4] pour égaliser tout ça.

Eh bien ça marche plutôt pas mal tout ça, même si, de mon point de vue, ça reste un cran en dessous de Mac OS X question interface et utilisabilité, mais largement au-dessus de Windows.

Notes

[1] Après il faut se plonger dans la doc de chacun d’eux pour les utiliser à bon escient.

[2] Les polices de caractères sont affreuses et je n’ai pas réussi à trouver mieux que le réglage initial pour obtenir un affichage qui se révèle à peine potable

[3] Ma souris Logitech l’a pas mal ennuyée et j’ai fini par la débrancher pour pouvoir continuer à jour avec.

[4] 65 Go chacune et 5 Go pour le swap, sur ce disque de 200 Go.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12684

Haut de page