Et si seulement …

Mes journées sont bien pleines. J’aide des associations, j’essaye d’apprendre aux gens comment collaborer via internet, je leur fais des sites web, je dépanne les PC vérolés, je développe un outil de gestion de documents en ligne pour l’école, j’ai monté un site pour l’organisation de l’aide aux réfugiés dans le Morbihan, j’aide qui je peux. Un chouette boulot. Un vrai travail. Pas un emploi.

Il va falloir que j’arrête tout ça. Et c’est dommage parce que ce travail me plait vraiment. Si j’avais par exemple un salaire à vie ou un revenu de base je pourrais certainement m’y épanouir. En fait je travaille pour un peu tout le monde, mais surtout des gens qui ne pourraient pas se payer mes services, alors qu’au final, c’est l’intérêt de tous.

Du point de vue des gens « modernes » comme Monsieur Macron, je suis actuellement un poids, je ne produis pas, je suis une charge qui vit au crochet d’un système trop généreux. C’est bizarre, il me semble pourtant n’avoir jamais autant servi notre Société. Mais notre Société n’aura à nouveau d’estime pour moi que si je reprends un emploi de col blanc pour mon profit et celui du grand capital :)

jcfrog, C’est confirmé: je suis plus utile au chômage #OnVautMieuxQueça

Va bien falloir un jour se poser sérieusement la question — et pas renvoyer l’amorce de débat qu’il y a eu au Sénat (on y a cru un court instant) aux calendes grecques —, parce que le travail, ou plutôt l’emploi « classique » qu’on connait va être de moins en moins répandu.

Ça fait du bien de lire ça !

PS : les emphases dans les extraits sont de moi.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12781

Haut de page