Pingback at work

J’ai testé pour la première fois les pingbacks[1], sorte de rétroliens à découverte automatique utilisé de plus en plus à la place de ces derniers et c’est avec un certain plaisir que j’ai pu constater que ça fonctionne plutôt pas mal.

Exemple sur mon billet d’avant-hier qui citait et liait le billet de jcfrog intitulé « C’est confirmé: je suis plus utile au chômage #OnVautMieuxQueça ».

Bouton « Découverte automatique des URLs à rétrolier »

Tout d’abord un petit tour sur le 3e onglet d’édition du billet (Rétroliens) et un clic sur le bouton « Découverte automatique des URLs à rétrolier » qui va parcourir les URLs du billets pour tenter de découvrir des liens permettant d’effectuer des rétroliens (trackbacks en anglais ou des pingbacks).

Dans l’exemple cité, il y a effectivement un lien de pingback dans l’entête de la page contenant le billet de jcfrog[2].

URL de pingback trouvée dans le <head> du billet lié

<link rel="pingback" href="http://jcfrog.com/blog/xmlrpc.php">

Une fois le ou les liens découverts, s’il y en a, il suffit d’ajuster si besoin le texte proposé et de cliquer sur le bouton « Envoyer des rétroliens » pour les valider.

Et effectivement on peut constater alors, toujours dans l’admin, le nouveau rétrolien (ou pingback) effectué et le résultat dans le flux des commentaires du billet ciblé sur le blog de jcfrog.

Mon pingback dans le flux des commentaires du billet cible

D’ailleurs mon propre billet possède une URL de pingback, en plus de celle de rétrolien affiché en dessous, il suffit d’explorer l’entête de la page pour s’en assurer.

URL de pingback dans le <head> de mon billet

<link rel="pingback" href="http://open-time.net/xmlrpc/open-time">

Et ça fait des lustres que c’est présent et disponible dans Dotclear, Étonnant, non ? J’en découvre encore tous les jours (ou presque)…

Notes

[1] À moins que ce ne soit la première fois que je me rende compte que ce mécanisme fonctionne.

[2] Au passage son blog est motorisé par WordPress

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12783

Haut de page