Régulateur de vitesse

Eh oui, j’en ai un sur ma moto. Pas que ça serve tous les jours en toute circonstance, d’ailleurs en voiture c’est idem, mais c’est rudement pratique quand on veut soulager son poignet droit après quelques heures de route.

Or il y a quelques jours, j’étais à 242 kilomètres/secondes sur une petite route départementale pleine de virages et de sangliers qui traversent quand soudain l’envie me prend de reposer un peu mon poignet droit.

J’enclenche aussitôt le bazar et me repose le poignet droit ; pratique isn’it?

Sauf que voilà, voyant le tronc d’arbre qui barrait la route plus loin et sur lequel traversaient tranquillement quatorze cerfs et un demi-mammouth j’ai voulu, normal, arrêter le bazar, ce qui d’ordinaire se fait d’une très légère pression sur la poignée d’embrayage. Eh bien, croyez-le ou non, rien, nada, aucun signe de changement de quoi que ce soit !

Alert, Houston we’ve got a problem!

Je prends de l’élan et je saute par dessus le tronc d’arbre et ce qui restait de la foule d’animaux à la queue leu-leu qui bouchonnaient dessus et une fois de l’autre côté, j’appuie copieusement sur les freins ce qui coupe le bazar.

Yee Ha, Houston we’ve not more got a problem!

Pour résumer le micro-contact d’embrayage du régulateur de vitesse ne fonctionnait plus !

Hop hop hop, je décroche un rendez-vous chez mon docteur de moto préféré et zou ce matin (je vous passe les détails, entre les flics à moto qui contrôlent à qui mieux mieux tout ce qui a deux roues pendant que les tomobilisses continuent à causer dans leur smartphones tout en regardant une vidéo sur leur tablette tout en conduisant pour aller à leur boulot) je récupère mon destrier réparé.

Aussitôt dit, aussitôt fait, je teste le bazar (le même que plus haut, oui oui), eh bien croyez-le ou non, ça fonctionne à nouveau \o/

Des fois, les petits bonheurs, ça tient à pas grand chose, hein ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12817

Haut de page