Je vous parlerais bien du taf …

… mais je vais plutôt vous causer de la pluie, vu qu’elle, on peut espérer qu’elle s’arrête un jour de nous emmerder !

Je vais conserver mes chroniques de taf pour quand je serai à la retraite, dans une douzaine d’années, environ.

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12869

Haut de page