Essai

J’avais rendez-vous hier pour essayer une nouvelle machine. La future remplaçante de ma vénérable baleine :

BMW R1200 RT modèle 2013

Arrivé rincé par une malencontreuse averse orageuse tombée inopinément sur la route que j’empruntais alors, je me fis offrir un café et patientais en admirant une des machines dont une de mes connaissances se serait bien volontiers portés acquéreur si ce n’était son prix assez indécent — quoique la mienne le soit encore plus, mais ce n’est pas non plus le même segment :

BMW S1000RR

Une fois le café siroté, les quelques formalités remplies, je suis parti faire un tour d’une heure dans la vallée de Chevreuse avec ce modèle :

BMW R1200 RT modèle 2015

J’ai commencé doucement, en mode rain (qui adoucit la réaction à la poignée des gaz), le temps de me familiariser avec l’engin ; faire le plein à la station plus loin, tester l’équilibre de l’ensemble à vitesse constante en ayant pris soin d’activer le régulateur et de lâcher les mains du guidon pour voir se que ça donnait : ça file droit comme sur un rail ; tourner un peu plus loin pour quitter la N10 et attraper enfin quelques petites routes sympathiques.

Puis m’arrêter le temps de faire une photo, de revoir un peu les changements de mode, en passant du coup au mode road ; en repartant et en testant les différents réglages de la suspension dynamique : soft (trop mou pour moi), normal et hard, réglage que je remettrai un peu plus tard pour tester la fin du parcours en mode dynamique absolument bluffant quand on vient de ma baleine.

J’ai trouvé ce nouveau modèle plus léger (et pourtant elle a pris du poids par rapport à la mienne, ça se sent quand on la pousse), moins enveloppant (on est moins assis « dedans » que dessus), plus facile à balancer (et ça ne vient pas des pneus vu qu’elle était chaussée avec les mêmes que la mienne, des Michelin PR4 GT) ; plus dynamique, encore plus facile que la mienne ; elle est plus tout. J’ai vraiment senti un fossé entre les deux modèles et je suis revenu, déçu.

Eh oui j’ai été déçu de devoir la rendre si vite, bien qu’elle soit de la plus moche couleur qui soit !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/12891

Haut de page