Vexin en mode reco

Départ hier matin vers 8h30, pour profiter de la fraîcheur encore présente pour reconnaître le parcours qu’on fera à quatre un de ces quatre, sachant que j’ai attrapé le parcours en provenance des Mureaux — avant ça n’a pas beaucoup d’intérêt, après non plus pendant quelques kilomètres, il faudra que j’élague cette partie aussi ; et que j’ai aussi zappé la toute fin quant on retourne dans les faubourgs de la grande banlieue :

Petite balade dans le Vexin

Arrêt devant le magnifique château de Vigny, qui ne me semble pas être visitable vu les panneaux aux différentes entrées et après enquête sur internet il s’avère que c’était une ancienne école hôtelière à destination d’étudiants japonais et qu’il vient d’être vendu ; il deviendra peut-être un hôtel — petit week-end à programmer là-bas quand ça sera ouvert ?

Château de Vigny

Ensuite, passage par la Roche-Guyon, toujours aussi impressionnante, surtout quand l’accès par le haut au château est fermé et qu’il faut aller un peu plus loin pour redescendre vers la Seine avec une vue plongeante de toute beauté !

Château de La Roche-Guyon

De jolies routes avec un revêtement en plutôt bon état ; arrêt momentané pour observer ce planeur qui attrapait des pompes à l’abord d’une colline :

Planeur

Découverte du Moulin de Fourges, arrêt déjeuner possible — il paraît que c’est une excellente table (vu le nombre de voitures et de touristes dans les parages, ça ne m’étonne qu’à moitié) :

Moulin de Fourges

Passage devant une autre bonne adresse possible, Les Jardins d’Épicure, un peu après Giverny qu’on évitera si on ne veut pas passer l’après-midi à faire la queue au milieu des zilliards de touristes en car et en short, puis retour vers le domaine de Villarceaux avec son golf, son restaurant, son parc immense, sa bergerie un peu plus haut sur la crête, etc :

Domaine de Villarceaux

Joli à regarder et à photographier, mais peut-être pas le meilleur coin pour s’arrêter et aller se balader je pense.

Domaine de Villarceaux

Puis enfin retour vers la grosse circulation en descendant vers le nord de Paris ; faudra peut-être qu’on trouve un meilleur moyen de rentrer une fois la boucle bouclée qu’on ne bouclera pas en fait :-)

Cinq heures de route prévues, qu’on peut réduire je pense en virant le début et la fin pour ne garder que la partie vraiment sympa avec un arrêt gastronomique au milieu ; il y a du choix, voire éventuellement un pique-nique sorti du panier comme on dit dans le milieu motard, sur les bords de Seine, y’a plein d’endroits possibles, plus qu’à choisir !

C’est joli le Vexin !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13381

Haut de page