C'eût pu être simple

Mais dans les faits ça ne le sera pas tant que ça.

Visiter le futur appartement — que je n’ai toujours pas vu — avant d’y emménager, maintenant que le bail est signé, apparaît comme une demande étrange aux yeux de l’agence avant le jour de l’état des lieux ; alors qu’avant c’était bien évidemment dans l’ordre du possible ! J’ai même senti un ton soupçonneux quand j’ai demandé les numéros des caves et du parking indiqués sur le contrat de location dont on recevra notre copie qu’une fois que ça sera signé de leur côté, par je ne sais plus qui, je ne sais plus où…

Déménager la ligne internet est du même accabit, puisqu’il y paraît qu’on ne peut le faire qu’une fois le bail signé et les clés du futur logement dans la poche, ce qui nous vaudra une déconnexion temporaire et plus ou moins longue, sauf à pomper sur nos forfait 3 et 4G respectifs — à moins qu’un FreeWifi ne traîne dans le coin ; le télé-conseiller m’a annoncé entre 6 et 15 jours de délai pour avoir la ligne ouverte…

C’est comme la cuisine toute aménagée dont on pensait qu’elle serait accueillie avec plaisir par les nouveaux occupants de notre logement actuel ; on a appris depuis qu’il faudrait remettre en état initial celle-ci. Donc un vulgaire évier inox double-bac et son meuble en carton en dessous et rien d’autre ! Heureusement que l’ami H. nous procure le renfort espéré pour gérer toute la bricolerie, vu que le bricolage et moi ne faisons pas vraiment bon ménage !

Je me demande si Google sait déjà où je vais habiter — je pense sans trop me tromper que oui —, et éventuellement s’il en sait plus que moi sur ce futur endroit :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13392

Haut de page