Merci Émile

7 heures, on ouvre un œil, le gauche en ce qui me concerne, … 10 heures on ouvre l’autre et on se dit qu’il faudrait peut-être qu’on se bouge si on veut aller se balader ; 10h15 Émile arrive avec un seau mystérieux et une bonbonne mystérieuse aussi. Bonjour, ça va, tout ça, on verse un peu du contenu de la bonbonne dans la gamelle[1] puis quand ça bout le contenu du seau et tada :

Pinces de tourteaux

On les mets de côté et on file… On roule… On admire… On respire et hop, premier arrêt à l’entrée de la presqu’île de Crozon, à Telgruc-sur-Mer :

Telgruc-sur-Mer

Un verre de jus de pomme artisanal et un bol de frites artisanales aussi, minuscule pour moi, énôooorme pour elle — en quantité ressentie, hein ? — après on repart illico-presto en mode balade cool vers la suite, Pointe des Espagnols, plein de petits coins super sympas, puis un deuxième arrêt pour se balader à Camaret — on y a toujours pas vu le curé mais les petites rues derrière le quai sont très sympas à parcourir.

Camaret

Ensuite on repart illico-balade en passant (dans le désordre) par Morgat, le Cap de la Chèvre, puis retour par Chateaulin, … jusqu’à la maison où, un peu plus tard, on a dévoré la première photo (je résume) \o/

Morgat

250 kilomètres depuis le Guil’, 6 heures de balade en comptant les arrêts, un itinéraire au poil avec presque passage par cour de ferme et quelques chemins vaguement pas très carrossables — qu’on a pu emprunter avec ma baleine qui n’a pas sourcillé ! —, une météo impeccable, pas trop chaud, pas trop froid, des nuages pour faire joli un derrière un superbe ciel bleu, etc.

Une jolie journée !

Itinéraire de la balade vers la presqu'île de Crozon

Note

[1] C’était de l’eau de mer, pour cuire les crustacés y’a pas mieux et pas besoin de saler l’eau #astuce.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13441

Haut de page