Brève de comptoir

Le vieux gars largement décati, survêtement gris d’un autre âge, le sien probablement, pied nus dans des sandales de la même époque, un haut indéfinissable vaguement sweat-shirt dont la couleur s’est évanoui dans ma mémoire, enfile son deuxième demi ; il est 9h30 d’un matin tiède et pluvieux pendant que je sirote mon double express.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13472

Haut de page