Paris-Web 2017, développement

Sylvie Duchateau et sa chienne-guide Isba

J’avais commencé dimanche, avec les quelques commandes passées pendant les deux jours de conférence Paris-Web, et puis j’avais ensuite attendu le lundi pour envoyer le résultat depuis le boulot, la connexion ADSL en upload depuis chez moi étant particulièrement anémique — le FTTH est physiquement là, branché, mais pas de signal pour l’instant.

Puis j’ai repris le « gros » contingent de photos qui attendait depuis samedi et c’est finalement pas le plus déplaisant, au contraire. Revoir tous ces micro-moments, les visages des gens visiblement heureux d’être là, et ça se voit sur les photos, et ça les rend plus jolies, et ça me simplifie le boulot \o/

Mais ça prend tout de même pas mal de temps vu que je les « développe » une à une. Je viens de vérifier, j’en ai traité 10% en environ 5 heures ; me reste donc 45 heures devant Lightroom à user du trackpad et du clavier ; j’exagère surement un peu, j’ai fait une ou deux pauses pour boire un café, envoyer un mail ou répondre sur Twitter ! Et j’en ai vu passer quelques unes qui me plaisent bien ; j’espère qu’il en sera de même pour vous.

Pour reprendre une idée évoquée lors d’une des conférences, je crois que mon 生き甲斐 (Ikigai) serait surement un métier de photographe, légèrement geek et se déplaçant à moto !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13481

Haut de page