Montrer ses photos

J’ai lu ce matin, au hasard de mes fils RSS, qu’il fallait montrer ses photos, les moches, les pas terribles, les dont on est fier, les toutes les autres ; eh bien oui et non. D’une part je ne vais montrer que ce que j’estime personnellement élégant ou suffisamment remarquable pour l’être et vais jeter sans vergogne tout ce qui ne me plait pas au premier abord. Cela dit, ma position a beaucoup changé depuis quelques années maintenant que je pratique plus intensément la photo qu’auparavant.

Mon niveau d’exigence s’est élevé, jusqu’à atteindre un seuil qui perdure depuis quelques années, ce que je situe environ au moment où j’ai suffisamment compris comment tirer partie de mon objectif usuel sur mon boîtier ; j’en connais les contraintes, pas mal les limites, et surtout je sais dans quelle plage d’utilisation je me sens le plus à l’aise et c’est dans cet esprit-là que j’ai fait les photos commandées pour Paris-Web dernièrement.

Canon 5D Mark II

Couleurs ou noir et blanc ?

Définitivement, au moins en ce moment, ma préférence va largement vers le noir et blanc, mais n’est pas Depardon ou Ronis qui veut, et s’approcher de leur travaux est tout sauf partie facile — à ma décharge je trouve que leurs terrains de jeu respectifs se prêtaient plus à l’exercice que le mien, mais c’est peut-être une fausse excuse ? — ; cependant c’est bien ce qui m’attire dans ce domaine, la lumière révélée par le noir et blanc et les ambiances qui s’en dégagent !

Pour tout dire, ce sont aussi les grands photographes du siècle passé qui m’ont guidé vers la photo de rue, l’instantané, le pris sur le vif, la photo quasi réflexe, que je peux tenter parce que mon matériel est réglé en permanence dans ma « zone de confort » et que je n’ai, en général, besoin que de viser et d’appuyer sur le déclencheur. Un peu ma façon d’être photographe humaniste.

J’ai envie de faire de la photo !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13497

Haut de page