Dotclear et le multilangue

Depuis que j’ai commencé à rédiger quelques petits billets en anglais, je m’aperçois que Dotclear a quelques lacunes dans la gestion du multilangue. Rien de bien gênant cela dit, mais ça n’est pas parfait et on s’aperçoit vite qu’il n’est pas spécialement fait pour ça.

Premier exemple flagrant, l’affichage des billets inclut quelques informations — ce qu’on appelle les métadonnées — le concernant, soient la date et l’heure de publication, la catégorie à laquelle il appartient, les mots-clés, l’auteur, … Et tout ça est formaté selon la langue principale du blog et pas selon la langue spécifiée pour le billet. C’est valable dans à peu près tous les modes (page d’accueil, page du billet seul, …).

Autre exemple, dans le contexte d’un billet seul, on pourrait s’attendre à avoir toute l’interface traduite dans la langue du billet.

Troisième exemple, on pourrait limiter l’affichage à la langue préférée du lecteur.

J’avais commencé il y a quelques temps à développer un plugin, nommé Rosetta, qui tente de pallier certaines de ces lacunes, entre autres en permettant de lier des billets traduits dans différentes langues et de proposer au lecteur une page d’accueil réduite à sa langue préférée, sachant que le contexte du billet seul proposait pour sa part la liste des traductions disponibles.
Il est d’ailleurs en service actif sur le blog de Cozy où vous pouvez constater (si votre langue préférée est le français) que la liste des billets de la page d’accueil est limitée aux billets en français mais que si vous cliquez sur le dernier billet, vous aurez alors accès à sa traduction en anglais (et vice et versa).

Il a encore des bugs, il est lourd — c’est un des plugins les plus complexes que j’ai eu à développer[1] — et est loin d’être la panacée, entre autres pour la recherche des seuls billets correspondants à la langue du visiteur (ou plutôt celle préférée du navigateur d’icelui).

j’avoue que j’hésite un peu à l’installer ici, sachant que mon « aventure » Blogvember ne durera pas des lustres, même si vous n’êtes pas à l’abri de revoir des billets en anglais passée la fin du mois ou en espagnol lorsque je commencerai à apprendre cette langue l’année prochaine.

Maintenant si vraiment vous avez besoin d’avoir un miroir d’un blog traduit dans une (ou plusieurs) autre(s) langue(s), le mieux est de créer autant de blogs que nécessaire ; ça vous permettra de modifier la langue principale et d’avoir une interface visiteur traduite. L’usage de Rosetta (ou de rien du tout), est à mon sens à réserver à un besoin ponctuel comme c’est le mien actuellement.

Vous en pensez quoi ?

PS : j’ai fait l’impasse sur la gestion native des langues de Dotclear 2, qui traite ça comme un contexte d’affichage, au même titre que les catégories, mot-clés, … alors que je pense qu’il aurait été préférable de gérer ça comme un attribut du contexte courant. Mais on[2] ne va pas ré-écrire Dotclear aujourd’hui, c’est totalement hors de propos.

Notes

[1] D’ailleurs si vous êtes intéressé·e·s par le développement de plugins, celui-ci doit faire appel à à peu près tout ce qu’il est possible de faire avec Dotclear.

[2] Sachant que le on en question est tout seul devant son écran en train d’écrire ce billet :-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13532

Haut de page