Vieille école

Je ne sais pas vous, mais moi je suis de la vieille école. Vous savez, celle qui nous avait instruit des « bonnes manières » ou plutôt des « manières civilisées » d’être et de faire au sein d’une communauté.

Quelqu’un vous dit bonjour le matin, vous répondez, n’est-ce pas ? Quelqu’un vous envoie un courrier (plutôt électronique ces derniers temps) ou un SMS, vous prenez le temps de répondre (quand une réponse est attendue, il va sans dire) ou a minima pour confirmez la réception et vous indiquez que vous vous pencherez dessus plus tard.

J’aurais pu mettre « vieux con » en titre de ce billet, mais c’est un peu trop vulgaire, je trouve, car j’ai gardé cette vieille habitude, rentrée à coup de taloche dans mon crâne, que les gros mots n’ont rien à faire dans mon langage, bordayle !

Solliciter quelqu’un sans le remercier ensuite me paraît être d’une goujaterie sans nom, et je pourrais continuer à citer des exemples de comportement que je trouve pour le moins étranges, voire blessants, parmi mes semblables ; souvent je me dis que je suis d’une « autre » génération et que le monde fonctionne ainsi maintenant, mais j’avoue que j’ai un peu de mal à m’y faire.

Comment exister quand autrui vous laisse l’impression d’être transparent, pas visible, et en conséquence inutile ? C’est violent je trouve ! Il faut parfois avoir les reins solides et le cuir épais pour le supporter sans grogner.

Remarquez qu’on ne me prend pas deux fois à ce jeu là, à moins d’y être contraint par mon éthique, les convenances ou les quelques traditions que je respecte encore, ce que je négocie avec mon ego en fonctions des aléas de ma vie, comme tout le monde !

Et remarquez aussi qu’il m’arrive de m’emporter, de m’énerver, Twitter par exemple est très pratique pour ça, mais aussi ici même, souvent entre les lignes et parfois pas, comme aujourd’hui !

Si cela va sans dire, ça ira encore mieux en le disant.

Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, Congrès de Vienne, 1814

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13584

Haut de page