Ça va être rigolo

Apple vient d’annoncer un (gros) changement dans le contenu de l’appli OSX Server, appli que j’utilise comme base des serveurs du boulot depuis des années. Comme base seulement parce qu’il y a pas mal de choses à faire et à bidouiller pour en faire un système efficace, mais avec l’avantage d’avoir une interface GUI pour moi qui préfère ça que la ligne de commande.

Au printemps prochain, un grand nombre de services autrefois inclus vont disparaître et il va falloir que je trouve leur remplaçant. C’est finalement pas une grande surprise vu qu’ils avaient déjà fait disparaître des choses de leurs versions précédentes, comme par exemple Mailman qu’il avait fallu que je réinstalle à la main à côté.

Jusqu’à maintenant je me servais des services suivants, services qui vont être supprimés :

  • DNS : je basculerai alors vers un Bind ou un Unbound, ça ne devrait pas poser trop de problème vu que c’était déjà Bind qui tournait derrière que du coup la config est déjà prête
  • Web : un classique LAMP ou MAMP ira très bien, là encore pas réellement de soucis, je sais faire
  • CalDav
  • Mail
  • DHCP
  • VPN : c’était configuré pour servir d’accès VPN de secours, mais j’en ai déjà un autre qui n’est pas remis en question, donc ça ira

Pour DHCP, je pense que je trouverai de quoi faire ça, ça n’a rien de sorcier, faut juste trouver une solution stable qui puisse tourner sur OSX — Kea est une option possible —, voire sur un des Mac avec un Linux dessus.

Reste CalDav (calendriers/agendas) et Mail et pour ça j’ai plusieurs solutions :

  • Trouver un remplaçant qui tourne sur Mac, ça doit exister mais reste à l’évaluer avec l’avantage de continuer à gérer ça localement avec une stratégie de sauvegarde personnalisée (ça m’a bien rendu service à plusieurs reprises)
  • Utiliser la Gsuite de Google, solution facile qui mets toutes les données dans les mains de l’amerlocain, mais comme dit mon boss « On a rien à cacher » — je rigole sous cape quand j’entends ça —, mais bon vu qu’on s’en sert déjà un peu pour une gestion particulière (via les documents partagés)
  • Basculer sur l’offre de Gandi qui via son webmail permet de gérer à la fois ses boîtes mail et ses agendas avec la question de savoir si le service agenda sera pérenne dans le temps
  • Enfin configurer ça sur un Mac avec un Linux mais je le sens moyen vu comment le mail est un des services les plus complexes que je connaisse à mettre en place !

L’avantage de basculer à l’extérieur (Google, Gandi ou autre) est que du coup je me libère de l’administration/configuration de ces services et vu comment c’est pénible à faire, ça ne serait pas une grande perte.

Quoi qu’il en soit, j’en ai encore pour quelques années à faire tourner les machines actuelles — avec les versions actuelles d’OSX Server — avant d’être contraint de basculer progressivement sur de nouvelles solutions. Je pense que je serai parti à la retraite quand j’en aurais terminé !

Je trouve ça plutôt fun \o/

Finalement OSX Server ne va plus faire que de la gestion de machine (profils, laptops et mobiles, …) et guère plus ; je ne suis même pas certain qu’ils conservent un Open-Directory avec ça — en fait je viens de vérifier, ça a déjà disparu des dernières versions. Du coup ça ne m’étonnerais pas plus que ça qu’ils finissent par abandonner au passage la game Mac mini qui n’aura alors plus vraiment de segment réservé comme c’était le cas à l’époque (serveur de petite entreprise).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/13659

Haut de page