Réflexion

Plus j’y réfléchis, plus je me dis que le comportement que j’ai décrit pour le futur plugin antispam basé sur une graylist est un peu trop « bourrin ».

L’idée en elle-même est correcte, sauf que l’algorithme est trop basique, ou plutôt devrait être effectué en deux passes.

Je reprends le détail de ce que je comptais faire :

  1. À la soumission d’un commentaire — les rétroliens ne seront pas gérés par ce filtre pour cause d’absence d’email dans leur métadonnées —, vérifier si l’email du commentateur a déjà été utilisé et publié dans les commentaires précédents.
  2. Si l’email a déjà été utilisé et publié on peut considérer que c’est a priori pas un spam et répondre que tout va bien.
  3. Sinon on vérifie si l’email est dans la liste grise (stockée dans la table spamrule), et si il est présent on répond que le commentaire est un spam.
  4. Sinon, on enregistre l’email dans la liste grise, et on passe au filtre suivant — donc pas de décision pour l’instant.

En fait, il serait opportun de placer un filtre s’occupant des deux premières étapes en haut de la liste des filtres, et par contre mettre la suite — étapes 3 et 4 — plutôt plus bas, pour laisser « travailler » les filtres qui s’occupent de l’email (Akismet, Defensio, Stop Forum Spam, …) avant de reprendre la main si besoin.

Sachant que la « sortie » d’un mail enregistré dans la liste grise se fera de toute façon dès que l’administrateur sortira le commentaire faussement marqué comme spam de la liste des spams.

Donc ce sont deux filtres qu’il me faut et pas un seul.

Ça vous parait pertinent ?


Après réflexion, comme quoi ça aide de se relire, il faudrait peut-être que je garde la 4e étape dans le 1er filtre et que je ne laisse que la 3e dans le second.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14021

Haut de page