Vilnius - allons au marché

Vilnius - trolleybus

On avait décidé la veille d’aller faire les courses pour les quelques jours à venir, et spécialement le réveillon. Du coup, les courageux ont attrapé sacs, manteaux et écharpes pour aller au grand marché de la ville.

Vilnius

Au bout de quelques kilomètres (quatre ou cinq, je ne me souviens plus), nous voilà arrivés après être passé par une banlieue beaucoup plus « soviétique » que ce qu’on peut voir au centre de la ville, surtout là où on loge !

Vilnius - ancien cimetière juif

On a enfin découvert le marché, qui est en fait un grand bazar de tout et de rien, avec des petits stands couverts à l’extérieur qui contenaient du matériel de plomberie, des vêtements, quelques autres avec des fruits secs, du miel, des grenades et des airelles et autres champignons séchés.

Vilnius - marché

Petit tour dans la halle à la boucherie et ses multitudes de stands tenus essentiellement par des dames plutôt âgées, l’une d’entre elles saura même nous répondre en français ! Du cochon, beaucoup, du bœuf aussi et de la volaille dont un énorme dindon qui devait probablement peser pas loin des dix kilos (à la louche).

Vilnius - marché, halle de la boucherie

On est ressortis de l’autre côté pour aller dans la halle à la charcuterie ; je ne vous raconte pas les odeurs !

Vilnius - marché, atelier des bouchers

Puis, une fois nos courses faites, retour vers le centre ville après avoir retrouvé un retardataire qui venait de nous rejoindre.

Vilnius - marché, bazar

Vilnius - retour du marché

Clairement pas la même architecture que le centre de Vilnius !

Vilnius - la troupe au retour du marché

Vilnius - maison en bois

J’ai regretté de ne pas avoir mon appareil photo — mais on était (prévisiblement) trop chargés pour ça — parce qu’il y avait beaucoup à voir !

Vilnius - maison en bois

Arrêt express dans un énorme centre commercial, on aurait dit la Vache Noire, où on aura acheté ce qui manquait. Puis on a hélé (ou plutôt commandé sur nos téléphones) un taxi pour rentrer vu qu’on ne se voyait pas refaire les 34 kilomètres ressentis de l’aller chargés comme des mules !

On a tout de même fait une escale chez le fromager dont je vous parlais hier (et où on a prévu de revenir faire quelques emplettes). Leur fromage est excellent, qui rappelle un peu le parmesan, mais en plus fruité pour la version la plus jeune.

Vilnius - chez le fromager

Aujourd’hui, visite à thème… Je vous en parlerai demain, je pense.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14047

Haut de page