Amertume

Enfin !

Le bouchon a sauté et ça devrait finalement s’arranger à grand coup d’antibiotiques, qui sera suivi dans quelques jours d’un rebouchage dans les règles de l’art, le précédent ayant été fait un peu à l’arrache et cause de mes soucis depuis un mois !

Je parle bien évidemment de ma dent malade et de l’abcès qui a suivi l’infection, abcès dont la pression augmentait sans soupape possible…

De plus, quand, cette nouvelle dentiste — que j’ai bien fait d’aller voir avant de me faire enlever cette dent de sagesse, qui certes abimée, doit être retirée mais pas de façon urgente — a haussé confraternellement — je suppose — un sourcil quand je lui ai dit que la première dentiste consultée fin décembre n’avait rien vu sur la radio panoramique effectuée à l’époque ; laquelle radio montre assez clairement le début de l’abcès en question !

Le seul truc pas cool, c’est que l’abcès donne un goût amer plutôt désagréable dans la bouche en permanence !

C’est dans ces moments là qu’on mesure comment la douleur permanente t’anéanti bien la vie quotidienne…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14072

Haut de page