Viva V.E.R.D.I.

Viva Vittorio Emanuele Re D’Italia

[ source : wikipedia : « Viva Verdi » ]

Bastille, hier soir, « La forza del destino » de Verdi ; eh bien on a finalement zappé la 3e mi-temps après avoir beaucoup baillé et laisser tomber les paupières pendant les deux premières !

Orchestre impeccable, chœur aussi — Verdi est doué dans ce domaine —, mise en scène plutôt agréable, mais chanteurs/acteurs mal dirigés et on avait du mal à suivre l’enchaînement. Pas touché par l’héroïne interprétée par Anja Harteros, les rôles masculins de premier plan étaient plus émouvants, je trouve. Bref on s’est ennuyé, peut-être aussi parce qu’on était loin de la scène, au 30e rang du parterre, et qu’on avait pas du coup de lecture des émotions sur les visages.

Accessoirement j’avais oublié qu’on était si mal assis sur les fauteuils de cet opéra ! Ou alors la « qualité » et le confort dépend de la catégorie ? On était en 4e catégorie, pourtant pas la dernière, et ça coutait déjà cher (105€ la place, de mémoire).

De Verdi, j’ai préféré la Traviata, évidemment, Don Carlos, ou encore Nabucco !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14221

Haut de page