Malaise

Gros malaise, hier après-midi, quand en débouchant de la bouche de métro à Montparnasse on s’est retrouvé au beau milieu de la manif dont il ne faut pas dire le nom et qui, ce jour, avait à cœur de défendre la paternité — pour la maternité, faudra attendre, hein ? —, beurk !

Réacs, vieux modèles, oct. 2019

Évidemment plein de gamins qui n’avaient pas la moindre idée de ce qu’ils fichaient là, embrigadés par des qui voudraient décider de leur bien-être en leur imposant leurs vues préconisées par un bouquin de science-fiction !

Réacs, jeunes modèles, oct. 2019

Je me suis un peu amusé à donner des coups d’épaule, de ci de là, en m’excusant parce que je suis poli, mais pas un n’a moufté — j’ai une sale gueule, ça aide !

Et puis surtout j’ai pensé qu’heureusement que les copains et copines avec qui on avait manifesté il y a quelques années en faveur du mariage pour tous n’étaient pas là ; je pense qu’ils auraient bien plus mal vécu que nous de se retrouver au beau milieu de gens qui n’ont toujours pas fini leur guerre à leur encontre !

Lors d’un apéro entre voisins, je discutais avec un couple de lesbiennes de mon immeuble et on en est venu à parler du mariage pour tous et à se dire ‘heureusement que c’est passé !’. J’ai vu la fracture réapparaître entre les hétéros qui étaient là et nous. Eux ont dit ‘ah oui, c’était dingue, cette histoire’. Mais pour nous, ce n’était pas ‘dingue’ ! C’était affreux, c’était une guerre contre nous ! Avec mes voisines, on a eu un échange de regard, car elles savaient aussi. On a gagné le mariage, ce qui était le minimum, mais ça n’a pas réparé les horreurs qu’on a entendues.”

[ source : Les Inrockuptibles, 5 octobre 2019 ]

En tout cas je suis fier d’être leur allié !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14345

Haut de page