Envie

Portillon, août 2020
Portillon

J’ai de nouveau sorti l’appareil photo, hier, pas le smartphone, non, le gros, le lourd, avec une envie de noir et blanc…

Et puis aussi l’envie de reprendre le développement des photos en souffrance depuis l’automne 2019 — si on ne compte pas celles de Paris-Web.

Alors j’ai rouvert CaptureOne et je l’ai refermé au bout d’une demie-heure, avec pas l’envie du tout de me replonger dans l’apprentissage d’un nouveau logiciel de développement, contrairement à l’idée que j’en avais au printemps en l’achetant. Probablement un achat impulsif pas assez réfléchi.

Retour sur Lightroom, avec en ligne de mire une éventuelle dépense récurrente pour passer à la version Classic et son abonnement à 12€ par mois ? Je l’ai ré-installé — je n’avais qu’une vieille version — et j’ai retrouvé tout mon environnement, familier, et tous les presets que j’utilise ont pu être importés ; quant à mes réglages ils ont été repris sans que je ne fasse rien.

Bref, moi qui me disais que la vache à lait de l’abonnement ça ne serait jamais, je vais peut-être changer mon fusil d’épaule. En même temps, j’ai déjà quelques abonnements ;-)

Pour tout dire, j’envisage aussi une sauvegarde externe de type Backblaze pour mes besoins perso…

PS : Sinon j’ai fermé mon compte 500px, qui ne me sert à rien depuis quelques temps déjà — toujours quelques euros de moins soustrait au porte-monnaie.

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14683

Haut de page