Dyptique de l'Auberge - 4

Je rappelle les règles :

  1. Un texte, extrait pour cette fois d’un des billets publiés sur le blog de l’Auberge des blogueurs, que vous illustrez comme vous le voulez avec une de vos photos.
  2. Une photo, extraite de mes archives, pour laquelle vous imaginez une histoire.

Vous publiez chez vous, un texte ou une photo, voire les deux et vous me signalez ici, dans les commentaires, ou avec un joli trackback/pingback/rétrolien comme à la bonne époque.


Alors aujourd’hui, le texte à illustrer est un extrait d’un billet de Caroline Etienne (aka VéroZéroSept) :

Je longe le lac. Il est magnifique au petit matin. Les brumes de l’aube dessinent des silhouettes à sa surface, je crois deviner un monstre des marais, un vieux camion de pompiers, puis un homme debout sur une barque qui semble déclamer un texte ou chanter à pleine voix. Décidément, la potée comtoise a des effets insoupçonnés (ou alors, c’est le vin jaune).

Et/ou la photo dont il faut inventer l’histoire :

Waiting for customers, Londres, Grande-Bretagne, fév. 2012
Week-end à Londres

La liste des joueuses et joueurs :

Ajouter un commentaire

Comments can be formatted using the Markdown Extra syntax.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14765

Haut de page