Jenkins

Bon, après avoir beaucoup joué avec mon petit serveur Linux-Nextcloud, je crois qu’il est temps que je remette les mains dans le cambouis sale de Jenkins pour finaliser le build des nightlies de Dotclear et si possible prévoir celle des releases mineures et majeures.

Mais avant, encore un peu de développement pour réduire une dette technique du taf avec cette base de données des contacts qui est tout sauf interopérable avec le reste !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14856

Haut de page