Grippe-Sou

Plus ça va plus ça gratte autant que faire se peut pour éviter de dépenser trois sous — surtout quand ça ne concerne pas les décideurs —, au taf ; je ne sais pas comment c’est perçu par les collègues mais perso je trouve que ça fout une ambiance délétère et bien contraire aux grands discours de cohésion nécessaire du groupe et patati et patata, machin nin-nin (comme dit un de mes proches).

Bref c’est pénible !

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/15126

Haut de page