Notules non diplomatiques n° 3

Montrouge sous la neige, févr. 2021
Montrouge sous la neige

Il neige, mais pas suffisamment pour pouvoir organiser une bataille de boules de neige homérique dans la rue, c’est la loose, Hidalgo démission !

Ne vous fiez pas à la photo d’illustration, c’est juste une suggestion de présentation comme on dit sur les paquets des pizzas aux bactéries — nouveau parfum exclusif !

Me suis aperçu ce matin que la BNP utilisait la surcouche Faciliti pour l’accessibilité sur ses services en ligne. Je me demande ce qui transite comme données (personnelles) entre les serveurs Faciliti et les serveurs de la BNP du coup ?

« L’offre » politique est affligeante et je ne sais toujours pas pour qui voter dans une dizaine de jours ; ce qui milite (pouf pouf) pour un vote blanc. J’aurais éventuellement pu voter utile, à savoir LFI, si seulement leur figure de proue (et ses adjoints) ne tenaient pas des positions contraires à celles qui m’importent du côté de l’international, pour ne parler que de ça. Bref, ça pue.

Un truc qui m’étonne quand même au taf. Je suis entouré d’universitaires, de chercheurs, d’ingénieurs, de gens qui savent, mais non, l’aspect aérosol du Covid n’est toujours pas envisagé sérieusement et on préfère tomber le masque et continuer à préconiser l’emploi du gel hydroalcoolique — les fameux gestes barrières qui ne sont pas barrières du tout, du coup. Pourtant les faits scientifiques — et les chiffres des contaminations — disent le contraire, c’est assez effrayant quand on y songe…

Si tout va bien — entendre par là passer entre les gouttes de la future réforme des retraites —, l’année prochaine à cette même date, ça sera la quille \o/

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/15301

Haut de page