Usure

Menhirs, août 2022
Menhirs

Le taux d’usure, réévalué tous les trois mois nous aura valu un refus définitif de la banque pour le prêt devant compléter nos capitaux pour l’achat prévu fin octobre ! La loose…

Il nous reste deux mois pour trouver une solution alternative ; soit en chargeant notre courtière, pour l’instant uniquement chargée de trouver nos assurances emprunteurs, de trouver un pack complet qui reste sous la barre fatidique de 2,60% (au 1er juillet), soit en changeant nos plans et passer par un prêt à la consommation (en réduisant la voilure de ce qu’on voulait faire comme travaux), soit en bottant en touche et en reprenant la recherche d’une maison qui coche toutes les cases.

Cela dit, si le taux d’usure est largement augmenté début octobre — plus que les 0,2 à 0,25% attendus —, on pourrait possiblement passer dessous, à condition de trouver une banque susceptible de nous prêter vu que le Crédit Mutuel de Bretagne nous a clairement indiqué qu’il ne nous suivra plus dans notre projet. J’ai l’intuition qu’ils ont des consignes pour refuser des prêts plutôt que de descendre leur taux pour passer dessous. Cela dit il est aussi probable que les taux des prêts immobiliers continuent de grimper nous remettant encore une fois dans la même situation !

Difficile de faire des prévisions à ce stade…

Sinon je devrais normalement recevoir une réponse à ma demande de bénéficier d’une retraite anticipée pour cause de carrière longue au cours du mois d’octobre ; je saurai alors si, comme je l’espère, je pourrai partir le 1er avril prochain. Dans le cas contraire, ça repousse au 1er juin 2024, soit une grosse année de plus avant de pouvoir plier les gaules.

Pour résumer le mois d’octobre devrait apporter quelques réponses et peut-être provoquer de nouvelles question !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/15449

Haut de page