Les effets de bord

Stylo et carnet noir, Guilvinec, France, avr. 2017
Stylo et carnet noir

Toujours à la recherche d’un code « orthodoxe », avec le moins de cas spéciaux possibles et petit à petit on avance vers ce graal sans toutefois y arriver, et c’est tant mieux parce que c’est fun, car chaque avancée vers ce but produit son lot d’effets de bord qu’on avait pas soupçonné au départ.

J’aime assez ces phases de réflexion où il faut remettre sur l’établi et imaginer des solutions, élégantes si possible et en évitant d’ajouter d’autres cas particuliers alors qu’on cherche à les éliminer.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai jeté du code à la poubelle parce que réalisais que je partais dans une mauvaise direction, surtout que je sais, avec l’expérience, qu’il est toujours compliqué de revenir en arrière une fois déployé, alors qu’il faut assurer un minimum de rétro-compatibilité.

Bon, c’est bien de poser des mots ici, mais j’ai du code à triturer… Café !

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/15736

Haut de page