Notules non diplomatiques n° 26

Bord de tempête, Penmarch, France, déc. 2012
Bord de tempête

Poing médian : petite marque insérée à l’endroit adéquat pour faire comprendre aux vielles fachottes et aux vieux réacs que si, le neutre renforce l’aspect masculin et ça n’est pas moi qui le dit mais le CNRS, en particulier sur le point médian :

Les résultats de la première expérience indiquent que les formes neutres ne permettent pas de contrecarrer totalement le biais en faveur du masculin.

Dans un second temps, la même expérience a été reproduite en utilisant cette fois le point médian. Les résultats obtenus indiquent que le déséquilibre de temps de traitement entre le masculin et le féminin était alors totalement éliminé : la présence explicite des marques masculine et féminine force le cerveau à considérer les deux alternatives.

Conclusion j’en déduis qu’il vaut mieux dans l’ordre :

  1. Utiliser un mot nouveau spécialement inclusif, hein les copaines ?
  2. Utiliser les deux formes, les filles en chocolat et les garçons à la vanille \o/
  3. Utiliser un point médian, mes lecteur·ice·s préféré·es :-)
  4. Utiliser un épicène — plus ou moins neutre d’ailleurs —, camarades !

Cela étant je trouve un peu curieux que l’assemblée nationale et le gouvernement (président compris) s’occupent de ce genre de détail ou alors il n’existe rien de plus urgent à régler comme problème dans ce pays ?


Un truc à propos de politique qui m’a toujours laissé comme deux ronds de flan : comment on peut être facho — ou chercher à s’acoquiner avec — et être issu·e d’une minorité que les fachos ont vocation à faire disparaitre ?


Depuis peu les flics peuvent shooter à partir de trois mètres de distance avec leurs LBD pendant les manifs, sachant que d’après le constructeur, le risque létal existe jusqu’à dix mètres, je ne vois pas comment il ne va pas y avoir encore plus de drames pendant les futurs rassemblements.

Le ministère évoque l’usage d’une nouvelle munition censée toucher moins violemment les cibles.

La bonne blague, comme s’ils allaient en tenir compte et ne pas toucher aux stocks existants en attendant cette hypothétique nouvelle munition !

La police me fait peur aujourd’hui — un peu moins les gendarmes —, imaginez dans quelques années quand on aura un ou une présidente fasciste au pouvoir ! Ça craint.

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/15884

Haut de page