Traduire

Quite often, an imperfect translation is better than no translation.

Matjaž Horvat, A Deep Dive Into the Evolution of Pretranslation in Pontoon

Ça répond un peu à la question que je me posais de savoir s’il était pertinent de continuer à (mal) traduire les textes de Dotclear dans une trentaine de langues en s’appuyant sur les moteurs de traduction (traductions actuellement gérées via Crowdin en ce qui concerne Dotclear et Transifex pour mes plugins perso.

Parce que je doute, accessoirement, de trouver des locutrices et locuteurs dans chacune des langues que je ne maîtrise pas qui soient utilisatrices et utilisateurs de Dotclear et disposé·es à donner du temps pour traduire et relire les traductions.

Ajouter un commentaire

Les champs suivis d'un * sont obligatoires

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/15985

Haut de page