Série - Les pourpres

Fil des billets - Fil des commentaires

Le coffre pourpre

J'ai très longtemps habité près d'un pont SNCF, tout au nord de Paris. Un pont très noir, qui tremblait au passage des trains de marchandises, un pont que j'aimais. Comment pouvait-on aimer un tel amas de ferraille, lui trouver un quelconque charme ? Sans aucun doute, je devais être le seul dans ce  […]

Lire la suite

Le casque de Babel

Je comprends ce que les gens disent. C’est pénible, je n’en ai pas l’habitude. Je déteste ça. Les gens parlent, j’entends sans avoir besoin d’écouter et je comprends. C’est infernal. J’ai l’impression de me mêler de ce qui ne me regarde pas. D’ailleurs ça ne m’intéresse pas, je ne veux pas savoir.  […]

Lire la suite

La fenêtre

Ce matin, entre Adler et Duhamel, l’immuable créneau de ma douche d’avant départ au boulot, agitant mes mains ensavonnées je fais tomber mon alliance. Je la remets aussitôt mais avec beaucoup de difficultés qui me seront l’occasion de plusieurs vagues d’interrogation lors des minutes et heures  […]

Lire la suite

La canne

Je n'ai plus l'habitude de travailler en entendant des sons humains autour de moi. Depuis que je me suis installé à mon bureau de l'espace open-space j'ai du mal à me concentrer. C'est difficile de subir toute cette agitation et d'entendre les conversations, les coups de téléphone, je n'ai vraiment  […]

Lire la suite

Haut de page