Le sens du vent

Du noir, du blanc et des gens


Le sens du vent

On passe souvent sur cette route, qui part de la pointe de la Torche pour aller vers la plage de Pors-Carn et sur cette lande balayée par les vents du large, les arbres et les maisons penchent tous dans le même sens, vers la terre

Ma pomme et sa pomme

J’écris ici, me demandant un peu ce que je vais bien pouvoir vous dire, et puis une envie de citer des gens me traverse l’esprit, un court instant et aussitôt je pense à une autre idée que j’ai depuis quelques années, restée inaccomplie, comme souvent, et ce n’est pas un regret, c’est juste que le vent n’a pas assez soufflé dans cette direction

Mais les vents changent, alors qui sait…

Classement

C’était une crêperie, il y a longtemps, très longtemps. D’ailleurs je ne l’ai jamais connue autrement que délabrée, cette maison de la rue de la Grève Blanche, au Guilvinec ; et pourtant une vieille dame a tenu à y loger, jusqu’à son dernier souffle et depuis elle continue de se délabrer, la maison, petit à petit, et de temps en temps je prends une photo ou deux

Tri

De vieux journaux repassés au blanc depuis qu’ils ont perdu leurs couleurs et leurs encres, des bouteilles qui n’en finissent pas de sécher ou de se remplir, tête en haut, tête en bas ; souvenirs des gens d’antan

Éventail

Alors je joue avec les lumières, les ombres, les noirs, les blancs et les gens

Ombres chinoises

Certains vont se reconnaître ici ; d’autres vont les reconnaître là ; ils font partie de ma tribu

Ombres chinoises

J’ai beau chercher, pas de souvenirs précis d’ombres chinoises dans le passé

Ombres chinoises

Si, faisant passer la lumière d’une bougie par un petit trou, vous placez à un pied de distance la surface A d’un pouce carré, cette surface jettera sur B qui est à deux pieds, une ombre de quatre pouces carrés ; sur E qui est à trois pieds, une ombre de neuf pouces ; sur D qui est à quatre pieds, une ombre de seize pouces ; sur cinq, une ombre de 25 ; sur six, une ombre de 36 ; en un mot l’ombre augmentera comme le carré des distances

Étienne Bonnot de Condillac

La cuisine

Peut-être le coin que je préfère dans cette maison ; d’ailleurs dans la plupart des maisons aussi : la cuisine

Le cycliste à pied

Je guette souvent les vélos, les bicyclettes, les biclous comme on disait étant gamin, pour mettre sur les photos, comme faisait Willy Ronis quand il le pouvait. Question de mouvement, de dynamisme, de vie

Le baroudeur

J’aime bien les bords de mer, pour mettre des gens sur les photos ; ils ont des gueules qu’on a envie de capturer

Phare de San-Pier

Ce petit phare ne fonctionne plus, surplombé depuis longtemps par son grand frère, juste derrière, celui d’Eckmhül ; j’hésite toujours à grimper en haut de ce dernier, pas franchement convaincu que la vue en vaille la peine, même si tout le monde prétend le contraire. Peut-être qu’un jour j’irai, qui sait ?

Mélancolie

Un vieux manège mélancolique, derrière ses bâches transparentes et glauques à force de subir le temps ; ça manque de lumière, de bruit, de musique, de cris d’enfant — tout ce qui me ferait fuir finalement !

L'oiseau à damier

Alors on retourne dans des endroits ralentis, au calme, à pied, le nez au vent et les idées qui vagabondent

île-Tudy

On devine le niveau de la marée haute à sa trace laissée flots et jusants après flots et jusants

It's a trap!

Qu’est-ce qu’il peut bien sortir de cette trape, d’après vous ? Des eaux usées, un égout ? L’eau de mer utilisée pour rincer la criée plusieurs fois par jour ? Mystère

Haze

Parfois je me demande ce qu’il m’est passé par la tête, lorsque j’ai titré les photos que j’avais l’intention de publier, ici ou ailleurs.

Haze: a slight obscuration of the lower atmosphere, typically caused by fine suspended particles : “ a tenuous cloud of something such as vapor or smoke in the air: a faint haze of steam. ”

Pêche à queue de cheval

Je n’ai jamais bien compris ces pêcheurs, qui pendant des heures restent à l’affut d’une canne qui frétillent, avec en général un mulet gavé de fioul et autres ordures qui trainent au raz de l’eau dans le port

Pêche à fuel

Quel goût, une fois cuit ? Pas envie

Curie en goguette

Rencontre pas banale d’une espèce en voie de disparition, les curés manquent, les offices s’en ressentent me dit-on, là où il y a quelques décennies chaque église avait son curé, elles se partagent souvent un seul et unique aumônier et les messes se raréfient ; sauf ici, dans le 13e à Paname, ou l’église à l’air en pleine santé si j’en juge par les cloches qui sonnent à pleines volées tous les dimanches !

Cariste

Est-ce qu’un jour un robot prendra la place de ce cariste ? Ou alors est-ce qu’un jour ce chariot sera un robot ? Probable… mais quand ?

Je me dis que je serai surement bien content, dans trente ou quarante ans, alors probablement plus capable de piloter une moto, voire de conduire une voiture, de trouver un voiture robotisée pour m’emmener là où j’aurais envie ou besoin ! Pas vous ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page