Le héron

Le héron


Le héron

On le verra ici, et puis plus loin aussi, vous verrez, si jamais vous avez l’œil !

Les sardines

Côté terre

Tag

Côté mer

Tag

Tag

Tag

Lierre

On grimpe sur le talus qui descend doucement vers la grève ; quand je dis talus, c’est un talus qui doit faire plus de dix mètres à son point le plus haut !

Fleur de dune

Au moment de faire ces photos, pendant la colo Dotclear, je ne savais pas encore que j’allais être sollicité pour un événement qui s’est déroulé à l’automne, il y a de ça deux mois. Faire les photos, officielles, ce dont j’avais souvent rêvé et qui m’a valu un copieux trac au moment de me lancer.

Landes

J’avoue aujourd’hui, que si c’était à refaire, si on me redemandait de donner de mon temps bénévolement pour cette prestation, je pense que je refuserais. Parce que ça m’a mis mal à l’aise, même si c’était nécessaire pour l’organisation parce que les finances n’étaient pas présentes, de prendre la place d’un artisan. Faire gratuitement ce qui devrait normalement être facturé, voyez mon dilemme !

Usine

Quoi qu’il en soit, je vois mon nom crédité sous les photos qui circulent, c’est toujours ça de pris, comme on dit ; ça me fait une référence de plus sur mon CV ! Seulement je ne le referai certainement pas sans être payé, pas deux fois.

Le héron

Le héron

En aparté : Vous avez trouvé le héron, sur les deux photos précédentes ?

Cheveux de dune

A contrario j’avoue que je suis un peu gêné par ceux qui cherchent à monétiser leurs contributions à un projet open-source, même s’ils y passent beaucoup de temps personnel ; ça m’a toujours semblé incompatible, vu de ma chaise, hein ?

Trot

J’avoue que parfois, à ceux là même qui réclament, me démange l’envie de conditionner mes développements à la hauteur de leur contributions financières au projet, surtout quand on sait qu’ils ne l’ont jamais fait. C’est assez égoïste comme façon de faire et complètement à l’opposé des valeurs que je prône pour ce genre de projets.

Dune

J’aurais pu faire de l’argent de cette façon, et je me serai peut-être amusé à écrire du code. Mais je savais qu’à la fin de ma carrière, je n’aurais à contempler sur les années de construction de murs pour séparer les gens, et sentir que j’avais passé ma vie à rendre le monde pire.

Richard M. Stallman

Marécage

Changeons de sujet, pour changer, parce que ça va bien deux minutes de se plaindre, alors que je me suis bien amusé ces deux derniers jours à tester des technologies logicielles que je ne maitrise qu’à la marge, voire pas du tout. C’est plutôt satisfaisant de voir qu’on est pas complètement rouillé et qu’on peut encore apprendre à faire, après quarante ans passés dans le domaine, à savoir entre la chaise et le clavier !

Les nouvelles technologies deviennent rapidement si omniprésentes qu’il est parfois difficile de se souvenir à quoi les choses ressemblaient avant leur arrivée.

Aaron Swartz, Celui qui aurait pu changer le monde

Arbre-racine

Tiens, tout d’un coup je me dis que cette photo serait une parfaite allégorie d’une branche mercurial, ou git, ne soyons pas sectaire, qui aurait complètement foiré !

Usine

Toujours est-il que je mets à contribuer un peu plus sur les outils que j’utilise ou que j’évalue, des tickets ouverts, voire même une proposition de correction qui a été validée entre temps ; ça fait plaisir de voir qu’on est toujours dans le coup !

Gaston le crabe

Comme dirait Gaston le crabe, toujours imperturbable : « C’est pas tout ça, la mer monte ! »

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page