Aujourd'hui clabaud

Ce matin, comme un jeune chien encore clabaud, je m’étais préparé ma prochaine liste de lecture pour ma liseuse en prévision du temps que j’aurais à passer dans le tram et le bus pendant les prochains jours. Le 4e (presque fini) et 5e livre du cycle « Histoires du futur » d’Heinlein, puis ensuite le Cycle d’Ender qui m’a titillé en voyant les affiches du film qui sort ou qui est sorti (je ne sais plus) « La stratégie Ender » (qui est une adaptation du premier des cinq volumes d’Orson Scott Card).

Me voilà bien équipé, liseuse chargée et rangée dans ma poche prête à dégainer, attendant sur le quai du tram qu’il arrive. J’ai compris à ce moment ce que signifiait le fait que ma station ne soit plus un terminus (ou plutôt une tête de ligne). Résigné, je me glisse et me fraye un chemin jusqu’à un endroit où je pourrais patienter les quelques minutes qui me séparent de la sortie.

Enfin sorti du tram je me dirige à pas énergiques et légèrement énervé face au manque de civisme de ceux qui veulent à tout prix monter dans le tram avant que ceux qui veulent en sortir ne l’aient fait et j’arrive au droit du bus que je dois prendre. Finalement ma liseuse restera bien au chaud dans ma poche droite durant tout le trajet, sous les injonctions répétées d’une employée de la RATP qui ne cessait de vouloir nous faire avancer vers le fond du bus, lequel fond du bus était plein à craquer.

M’est avis qu’ils ne doivent pas bien se rendre compte de la difficulté de se tenir debout, en se tenant comme on peut auprès des rares barres de maintien disponibles, pendant que le chauffeur gère avec plus ou moins de douceur les aléas de la circulation plutôt dense le matin.

Dommage que la ligne de tram qui se construit devant le boulot depuis des années ne soit pas enfin en service, je pourrais au moins continuer avec le T3 jusqu’à la ligne 13 (plutôt peu remplie sur le tronçon qui m’intéresse), y prendre le métro jusqu’au terminus et enfin ce nouveau tram qui tarde à venir…

Mais d’ici là j’aurais retrouvé mes deux-roues, l’actuel ou un autre !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/10104

Haut de page