Urgences

Hier soir, petite soirée passée aux urgences pour une entorse du petit bonhomme en mousse. On a attendu, assez longtemps au dire de mon fiston qui était pourtant équipé de sa console de jeux portable et largement pourvu en eau et gâteaux divers. Je crois que l'attente n'est pas une qualité fréquemment répandue chez les enfants, ce qui ne m'étonne guère.

Accueil des urgences

C'était visiblement une soirée plutôt calme, bien loin de celles qu'on peut voir dans la série éponyme à la télé. Deux autres entorses, une vieille dame qui était tombée et qui ne comprenait pas pourquoi elle était là bien qu'elle fut incapable de marcher, un pouce méchamment coupé qui occupera le seul médecin pendant plus d'une heure. Voilà tout ceux que j'ai pu voir pendant les plus de deux heures de notre présence. Bien sûr, un des accompagnants d'un des deux entorsés (tiens un mot nouveau) n'a pas manqué de se plaindre du temps d'attente avec son petit air supérieur de bourgeois. Il s'est fait remettre en place bien vertement par une des aides-soignantes présentes et on ne l'a plus entendu de la soirée, si on fait bien sûr exception de ses bougonnements sourds.

On a vu ni policiers, ni pompiers. On n'a pas non plus entendu de sirènes. Non, calme plat. Une télé bourdonnait dans un coin où quelques uns regardaient un match de football, d'autres qui lisaient sagement en attendant le résultat d'un examen. Le radiologue qui errait comme une âme en peine à la recherche d'un hypothétique client. On l'a vu plusieurs fois rentrer dans le box pour discuter un peu puis repartir ailleurs. Les aides-soignantes et l'infirmière qui vaquaient tranquillement à leurs multiples occupations en prenant bien sûr le temps de faire une pause de temps à autre.

Nous étions arrivés vers vingt heures, nous avons vu repartir l'une après l'autre quasiment toutes les personnes qui s'étaient présentées à l'accueil et lorsque vers vingt-trois heures nous nous sommes dirigés vers la sortie, nous avons laissé un service quasiment désert. Nous étions samedi soir, bien avant l'heure de sortie de boites de nuit où je suppose qu'il doit y avoir un regain d'activité.

Dehors non plus, pas de bruits, calme plat. Une étrange soirée, plutôt sereine. Bizarre, bizarre ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/2298

Haut de page