Vite-dit du mercredi, c'est permis aussi

En vrac, comme d’habitude mais vous en avez l’habitude, justement, et dans le désordre sont comme toujours les règles d’or de ce genre de billet.

Je publie peu de photos, en ce moment, comparativement aux quelques mois précédents, mais en fait, si le nombre de billets a fortement diminué c’est parce que dorénavant ce sont habituellement quatre à cinq photos qui composent chacun d’entre eux. J’ai l’impression que ça plaît plus sous cette forme, en tout cas pour l’instant.

En parlant de photo, je continue mon équipée solo avec le 85mm vissé sur le boîtier, et ce soir, quand bien même je vais emporter le 100mm (au cas où), il en sera encore de même quand je mettrai mon sac photo dans ma valise pour aller humer de l’embrun !

J’ai remarqué ce matin que Firefox s’occupait maintenant de la césure des textes publiés en français et c’est très bien, bien que, d’après une haute autorité en terme de typographie française que je côtoie très régulièrement, il s’avère que les règles communes de césure ne soient pas tout à fait bien appliquées ! Question posée et pour l’instant sans réponse : Peut-on régler plus finement le moteur de césure de Firefox ? Et au passage @clochix sur Twitter m’a signalé qu’en fait j’avais déjà réglé l’option idoine via la CSS de mon blog. Probablement il y a quelques mois en prévision d’un futur aujourd’hui présent. Voilà le code CSS en question :

p {
	-webkit-hyphens: auto;
	-moz-hyphens: auto;
	hyphens: auto;
}

Je traîne un peu la patte pour écrire la suite des aventures d’Alphonse, mais ça va venir, j’ai déjà la trame pour le prochain chapitre et un soupçon de suite pour le suivant, si jamais vous en redemandiez !

Je suis allé lundi dernier à mon premier AperoWeb parisien. Contrairement au Paris-Carnet où on parle pas mal de la vie en général, là c’était plus orienté web, pour autant que j’ai pu en juger. En est sortie une idée dont on reparlera dans quelque temps si elle abouti à quelque chose. Ça ne sera pas spectaculaire mais ça pourra peut-être relancer des projets un peu en berne, qui sais… Je vous en reparlerai si ça vaut le coup.

J’ai appris hier que dorénavant les petits haut-parleurs qu’on trouvait dans les PC auparavant ne sont plus qu’une option, en tout cas chez Dell. J’aurais du relire trois fois la configuration avant de la commander — c’est un PC pour le boulot — mais bon, je le saurai pour la prochaine fois. Ce qui me chagrine un peu plus est que ce petit haut-parleur, vendu 11€ HT quand on le sélectionne dans le configurateur avant l’achat, n’est pas disponible autrement ! Pas moyen d’obtenir sa référence auprès de Dell — j’ai mis à rude contribution quelques services commerciaux, technico-commerciaux, techniques, de support en garantie, de support hors garantie (j’espère que je n’en oublie aucun) — et malgré leur célérité à répondre et leurs bonnes volontés je n’ai pu obtenir satisfaction. Pas très grave me direz vous puisqu’il suffit que j’acquière un haut-parleur externe et que je le branche sur la prise Jack en façade, hein ?

Un bon point toutefois à créditer à tous les correspondants (sans exception) que j’ai eus en ligne (probablement sur des plate-formes de centre d’appel) au téléphone ou par chat — à ce sujet, dès que vous clôturez la session de chat, vous recevez dans les 30 secondes une transcription intégrale de celle-ci ! Chapeau, c’est une bonne pratique. Vous n’attendez quasiment jamais, une fois passé l’automate d’accueil et tout le monde est poli et serviable. J’ai tout de même eu le sentiment que les outils mis à disposition de ceux qui vous répondent ne sont pas toujours en adéquation avec leurs missions. Évidemment certains de ceux qui me suivent sur Twitter m’ont traité de râleur patenté et ont usé et abusé de très mauvais jeux de mots que je mettrai sur la fatigue inhérente au mardi matin (comment ça ça n’a rien à voir ?).

Ah tiens, pour la petite histoire, tous vos appareils électroniques (et probablement bien d’autres) portent un numéro de série. Eh bien chez Dell ils appellent ça un Service Tag. Je ne sais pas pourquoi et eux non plus, en tout cas ceux à qui j’ai posé la question n’ont pu me répondre à ce sujet. Ce genre de pratique m’énerve un peu je dois le dire. Pourquoi chercher à inventer de nouvelles appellations alors que des anciennes existent et sont comprises par la majorité ?

Sinon, j’ai une petite requête pour monsieur Éole : si tu pouvais me faire des belles vagues pour le week-end à rallonge qui vient, ça m’arrangerait beaucoup beaucoup, bisous, merci.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/7331

Haut de page