Faudrait que j'y pense

Cimetière de Bagneux, fév. 2021
Cimetière de Bagneux : carré militaire

Faire son testament numérique

Les gens meurent, un peu plus ces derniers mois et bien que j’y pense depuis quelques années déjà, tout d’abord à la faveur d’un atelier à Paris-Web en 2015, animé par Stéphane qui en a reparlé récemment chez lui, je me dis que ça serait pas mal que je m’occupe de ça !

Pas spécialement parce que c’est urgent, mais justement pour éviter que ça le devienne :-)

Bref, une liste à cocher :

  • Fournir à un tiers de confiance la clé de mon coffre-fort numérique et le moyen d’y accéder : un mail à écrire et une procédure à définir. Avec ça je pense que tous les accès protégés à mes différents comptes ici ou là pourraient être gérés facilement compte-tenu du point suivant.
  • Lister mes volontés pour chacune des sources ci-dessus, avec un traitement par défaut dans le cas où rien n’est précisé — je ne suis pas informaticien par hasard ;-)
  • Et bien sûr fournir l’accès à cette liste à mon tiers de confiance.

Tiens pendant que j’y pense, mon coffre-fort numérique pourrait tout aussi bien contenir les dispositions particulières, plutôt que de gérer une liste à part. À discuter avec mon tiers de confiance…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant la syntaxe Markdown Extra.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14886

Haut de page