Développer un plugin, l'objectif

Je reprends aujourd’hui ma série sur le développement d’un plugin, comme prévu il y a quelques jours.

Tout d’abord le contexte : il s’agit de proposer, comme le fait déjà le site de démonstration, un lien qui permet, via une boîte de dialogue, de configurer quelques caractéristiques pour améliorer la consultation d’un site. Ces options sont les suivantes :

  • Contrastes : soit en les renforçant, soit en inversant les couleurs
  • Police (dyslexie) : en remplaçant les polices du site par une spécifiquement conçue pour améliorer la lecture des personnes dyslexiques
  • Interlignages : en les augmentant
  • Justification : en permettant de supprimer ce style
  • Remplacement d’image : en permettant de remplacer celles-ci par leur alternatives textuelles

Boîte de dialogue de configuration

Par ailleurs il faudra que le plugin permette d’afficher le lien qui ouvre cette boîte de dialogue de configuration. Pour cela on peut prévoir :

  • L’ajout d’un lien fait de manière automatique, après les liens d’évitement par exemple, sur chacune des pages (à l’image de ce que fait le site Access42)
  • L’ajout d’un widget à placer dans une des trois zones potentiellement fournies par le thème utilisé
  • L’ajout d’une balise template qui permettra d’insérer le lien en question à l’endroit choisi dans le thème utilisé

Lien vers la boîte de dialogue de configuration

Ces trois possibilités nous permettrons de détailler ces différents modes d’intervention sur le contenu d’une page.

Par ailleurs, et parce qu’il ne serait pas idiot d’aller un peu plus loin, je prévois de proposer aussi ce paramétrage pour l’administration du ou des blogs. Après tout il n’y a pas de raison de laisser de côté ceux qui utilisent le côté sombre de la force ! Pour ça, on prévoira, si possible, un accès à ces réglages du côté des préférences utilisateur.

On aura ainsi balayé pas mal de choses, côté public, côté administration, l’usage d’une librairie externe, comprenant script javascript et feuille de style. Ça devrait permettre de débroussailler un peu le développement d’un plugin qui peut paraître ardu pour ceux qui ne connaissent pas bien Dotclear.

Prochain épisode : on met les doigts dans le code PHP pour construire le squelette du plugin.

PS : Comme je l’ai déjà signalé, je reprendrai une bonne partie du code que l’ami Biou a développé pour intégrer cette outil sous forme de widget (voir plus haut) dans un plugin Dotclear.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://open-time.net/trackback/14369

Haut de page